fbpx

Le commerce équitable : aussi un mouvement pour le travail décent

24 avril 2013 : 1.127 personnes meurent dans l’effondrement de l’usine Rana Plaza au Bangladesh. Toutes fabriquaient les t-shirts que nous portons tous les jours. Aléas de la vie ? Coïncidence ? Non, simplement le résultat de règles commerciales qui favorisent toujours les multinationales, au détriment des droits des travailleurs qui continuent à se dégrader au Sud et au Nord.

Le commerce équitable : aussi un mouvement pour le travail décent

Élections 2014 : place au travail décent !

Au Bangladesh, il existe pourtant aussi des travailleurs qui font respecter leurs droits. Ce sont ceux qui travaillent pour des filières de commerce équitable. Le mouvement du commerce équitable – citoyens, producteurs, travailleurs et organisations – est aussi préoccupé par les droits des travailleurs et considère que le commerce peut être un outil de développement au service des droits humains et du travail, mais à la condition qu’il soit correctement régulé.

En parallèle des apéros politiques de mars, le CNCD-11.11.11 a interrogé les partis politiques sur les différents thèmes abordés, dont « Commerce équitable et travail décent », animé par Oxfam-Magasins du monde et achACT.

Votez pour le commerce équitable

Débat public « Pour un commerce européen plus équitable – Comment mettre le commerce au service des droits humains et du travail ? » 

Dans le cadre de sa campagne « Le commerce équitable : aussi un mouvement pour le travail décent », Oxfam-Magasins du monde a organisé un débat politique le 4 mars dernier avec les candidats belges francophones aux élections européennes.  Le débat modéré par Sergi Corbalan de la FTAO (Fair Trade Advocay Office), en présence de Madame Marie Arena (PS), Monsieur Benoît Hellings (ECOLO), Monsieur Claude Rolin (CDH) et Monsieur Maxime Daye (MR) a fait salle comble ce mardi 4 mars.

Les intervenants se sont exprimés sur leur vision de ce qu’il devrait être fait en matière de politiques commerciales (en particulier européennes) pour éviter que des drames tels que l’effondrement du Rana Plaza (Bangladesh) en avril 2013 ne se reproduisent encore.

Mise en place d’un cadre législatif contraignant par l’Union européenne pour lutter contre les abus de pouvoir, clauses sociales et environnementales dans les accords commerciaux, stratégie européenne coordonnée en soutien au commerce équitable, etc. : des sujets complexes qui ont tantôt divisé, tantôt uni les quatre partis présents. Le public a eu l’occasion de poser des questions directement aux intervenants. Une belle soirée d’échange de vues sur des sujets qui touchent à notre vie quotidienne et notre avenir à tous. L’essentiel sera à lire dans un article qui sera prochainement publié sur notre site.

Témoignages de partenaires auprès des citoyens et décideurs européens

Dans le cadre du projet Vote4FT, des partenaires Sud témoignent auprès des citoyens européens de l’impact positif du commerce équitable sur leurs organisations et leurs communautés.

Ils leur demandent également, via un vote informé lors des élections européennes, d’encourager des politiques européennes favorables au commerce équitable, et de manière plus large, aux droits humains et au développement durable des pays du Sud.