fbpx

Une autre mode est possible

Cessons de creuser le gouffre des inégalités

Dossier – Septembre 2017

Une autre mode est possible

Les dividendes annuels d’Amancio Ortega, le fondateur de la marque de vêtements Zara, correspondent à plus de 800.000 fois le salaire moyen d’un ouvrier indien de la confection.

Ce chiffre symbolise à lui seul les inégalités qui gangrènent les filières textiles. Des inégalités aux conséquences dramatiques pour des millions de travailleurs et travailleuses, principales victimes d’accidents tels que celui du Rana Plaza au Bangladesh en 2013 .

En 2017/18, Oxfam-Magasins du Monde et ses partenaires veulent montrer que ces atteintes aux droits humains et à l’environnement ne sont pas une fatalité ! Notre campagne mettra ainsi en avant quelquesunes des nombreuses initiatives et alternatives en faveur de chaînes textiles plus durables : de l’interpellation de sa commune en matière d’achats publics à la réparation/customisation de vêtements, en passant par l’achat équitable, éthique, biologique ou de seconde main.

En octobre, nous lançons notre première campagne de financement participatif (crowdfunding, voir ci-contre) : une opportunité unique d’aider au lancement d’une nouvelle gamme de t-shirts équitables et bio, tout en soutenant financièrement notre partenaire et fournisseur indien Mila. Alors, marre des fringues kleenex qui polluent et qui exploitent ? Rejoignez le mouvement slow fashion ! Car oui, une autre mode est possible.